Cauchemar va-t-en, maintenant je suis grand

Französischsprachiges Atelier zum Thema Alpträume in der grünen BVS-Gruppe

„Quand je monte me coucher, j’ai toujours peur de rencontrer Grand Guili.”
Grand Guili, Jean Leroy-Emanuelle Eeckhout, Editions Pastel

Pour commencer son atelier sur les peurs des petits, notre intervenante, Milena Bochet, cinéaste belge (“De Lola à Leila”,…) lit une petite histoire qui illustre bien de quoi on peut avoir peur quand il fait noir, d’où peuvent sortir les “terribles monstres”, les ombres de notre imaginaire enfantin.

Les enfants du groupe vert de la BVS n’ont même pas peur…d’après ce qu’ils disent.

Difficile déjà à cet âge là, d’admettre ses peurs, d’en parler, de partager. On ne veut quand même pas paraître “bébé”! Alors, souvent, la peur est transposée, se manifeste sous forme de monstres, de dragons. Pas anodin non plus les films consommés le week-end sans avoir tout compris, sans savoir comment demander, comment en parler.

Après cette première étape de parole encore timide, peut-être due aussi à la difficulté du langage, la deuxième, plus concrète, permet de s’ouvrir d’autant plus. À travers de nouvelles techniques – surtout le fusain, quelle découverte ! – on peut presque se rouler dans le noir des peurs, les effacer de nouveau, les redessiner plus fort, dessiner sur ce que l’on vient de faire, l’effacer, pas complètement, mais presque, se cacher dans son dessin et se révéler ainsi. C’est tout beau!

Nous, les profs, découvrons nos élèves d’un côté “noir”, jamais vu, révélateur de nouvelles capacités. Ils s’éclatent dans la matière, sont concentrés pendant longtemps, dessinent à deux mains, carrément, deviennent enfin un peu plus noir que leurs aspects angéliques habituels. Nous rigolons bien ensemble et  nous sommes fières d’eux quand ils présentent devant toute la classe leurs œuvres et quand ils expriment – enfin – leurs peurs.

Bravo! Vous avez tout donné! Et merci à Milena de les avoir soutenus dans leurs quêtes!

Merci à l’école de nous permettre parfois des expériences extraordinaires comme celle-ci!

À voir aussi le petit film d’animation de Milena: “Va-t-en cauchemar, maintenant je suis grand!”

 

 Die grüne Gruppe (0B) der BVS durfte im November an einem französischsprachigen Workshop um das Thema “Alpträume” teilnehmen.

Eine französischsprachige Filmemacherin, Milena Bochet („De Lola à Leila“,…) besuchte uns an einem Morgen in der BVS und brachte verschiedenste Materialien in die Gruppe (zum Beispiel Kohle und Kreidestifte), mit denen die Kinder frei experimentieren konnten. Wunderbar phantasievolle Bilder entstanden daraus zum Thema „Angst-wovor haben wir Angst/was macht uns Angst“, die letztendlich zu einem kleinen Buch zusammengestellt werden sollen. Hier haben auch die Eltern mitgearbeitet, die nämlich einen kleinen Trostzettel gestalteten, auf dem sie uns verrieten, wie sie ihr Kind trösten, wenn es Angst hat!

Jetzt können die Alpträume mal sehen, wo sie bleiben! Wir jedenfalls haben sie alle zum Traumfresserchen geschickt, jawohl!

Text & Fotos: Jennifer Wishet

Unsere Sponsoren & Partner

International anerkannt